Marina Tsvetaeva:Insomnie et autres poèmes

Tous les yeux sont ardents – sous le soleil Chaque jour est un jour différent - Je te le dis pour le cas Où je te tromperais : quelles

Que soient les lèvres Que j’embrasse, à l’heure d’amour A la mi-nuit noire, à qui que ce soit Que je jure furieusement de vivre

© 2018 Les temps sont durs pour les rêveurs