Marina Tsvetaeva:Insomnie et autres poèmes

Tous les yeux sont ardents – sous le soleil Chaque jour est un jour différent - Je te le dis pour le cas Où je te tromperais : quelles

Que soient les lèvres Que j’embrasse, à l’heure d’amour A la mi-nuit noire, à qui que ce soit Que je jure furieusement de vivre

Posts récents

Voir tout

Louis Calaferte

Bien entendu, je ne suis ni celui-ci, ni celui-là, ni un autre, ni comme ça, ni autrement, ni tout à fait différent, ni ce que vous croyez, ni ce que je pense, ni ce mensonge, ni ce qu’on suppose, n

Pascal Quignard :: Les désarçonnés

“Tout mythe explique une situation actuelle par le renversement d'une situation antérieure. Tout à coup quelque chose désarçonne l'âme dans le corps. Tout à coup un amour renverse le cours de notre vi

Rainer Maria Rilke :: Lettre à un jeune poète

Il est bon aussi d’aimer ; car l’amour est difficile. L’amour d’un être humain pour un autre, c’est peut-être l’épreuve la plus difficile pour chacun de nous, c’est le plus haut témoignage de nous

© 2018 Les temps sont durs pour les rêveurs