Nina Bouraoui :: Tous les hommes désirent naturellement savoir

« je dois vivre ce qu’il y a à vivre, des minutes ou des heures, des instants ou un avenir, peu importe, seul le plaisir compte, ce ne sera peut-être pas pour une nuit, il y aura peut-être des jours aussi, plus beaux, plus doux, il faut essayer, même s’il se peut que l’on se trompe, qu’elle se trompe, que je me trompe, si on n’y va pas, on ne saura pas, si l’on ne se jette pas à l’eau, on ne sait pas que l’on sait nager

(...)

dans la vie il ne faut pas trop réfléchir, sinon on manque sa chance et on déçoit son espoir »

J'aime l'écriture de Nina Bouraoui, un roman très touchant car très personnel. Ce livre parle d'équilibre, de son enfance passée entre l'Algérie et la France, de ses parents, de la violence du désir, de l'origine de ses premiers sentiments d'amour pour une autre femme. Ce roman est passionnant ***


© 2018 Les temps sont durs pour les rêveurs